Son œuvre, des courts-métrages au centre desquels figurent la femme, la féminité et la sensualité, est haute en couleurs et en quête permanente d’élégance. Et si la vivacité de ses acryliques attire de façon magnétique notre regard, l’équilibre parfait de ses constructions picturales nous happe… puis nous attache.

Par Joséphine Duncan
Tabac tabou, acrylique sur toile, 80 x 60 cm.

Depuis une vingtaine d’années, l’artiste au parcours inattendu, couche sur la toile des boudoirs rock et baroques. «Mon chemin était pourtant tout tracé : expert comptable, à la suite de mon père. Mais cette urgence de peindre mes étincelles internes m’en a détournée. Je garde la passion des chiffres et dessine en me jouant des géométries et symétries. Parcours inattendu ? Non, un choix je crois. Celui de ne pas vivre ma passion comme une échappatoire, mais comme un lien au quotidien». Véritables courts-métrages, ses toiles nous invitent dans un univers onirique fantasmé. «Je mélange le « je » et le « jeu », j’aime que le spectateur se perde dans mes coups de foudre et ressente mes émotions», explique l’artiste. 

Extatic, acrylique sur toile, 80 x 100 cm.

UNE BRAQUEUSE D’ÉMOTIONS
Au fil d’une œuvre plurielle, Elka Léonard invente une nature féconde et débridée. Elle aime les arts appliqués, appliqués à tout, ouvrir les champs, oublier les réflexes pour en créer d’autres. Elle transforme les données et crée un climat poétique qui lui est propre. Telle une réalisatrice, elle embarque son observateur dans un dédale de féminité, de sensualité, de perversité chic aux décors chargés de références. À son image, son œuvre picturale est haute en couleurs et toujours en quête d’élégance. «J’aime le parfait imparfait, le doute plutôt que les certitudes, tout ce qui fait qu’on se sent vivant. J’ai besoin d’un futur incertain créateur de manque et d’envie pour que mon cerveau se mette en mode création. Je couche alors sur la toile ces étincelles qui s’allument en permanence en moi, ces courts-métrages au centre desquels figurent la femme, la féminité et la sensualité. Je suis une braqueuse d’émotions. J’aime allumer l’imaginaire des gens, orienter leur chimère, ouvrir une brèche dans leur routine».

Vol de nuit, acrylique sur toile, 80 x 100 cm.
Sortilège, acrylique sur toile, 73 x 92 cm.