Menu
Promo !

Artistes n°24

6,21

Mai – Juin 2022. Version numérique

LA PRATIQUE DE LA PEINTURE, DU DESSIN ET DE LA SCULPTURE
Le magazine des artistes débutants et confirmés.

CONSEILS & ASTUCES  POUR RÉUSSIR SES PREMIÈRES MARINES

COMMENT CHOISIR LE BON STAGE CET ÉTÉ
EXPÉRIENCE CONSTRUIRE DE POÉTIQUES PAYSAGES COMME ÉRIC BRUNI

16 PAGES – GUIDE PRATIQUE DÉTACHABLE

  • COMPRENDRE LES NIVEAUX DE VALEURS,
  • UTILISER LES CONTRASTES,
  • MAÎTRISER LE CLAIR-OBSCUR,
  • JOUER AVEC LES ÉCHELLES…

104 pages

Magazine bimestriel http://artistes-mag.fr/

Catégorie :

Description

La mer, la mer, toujours recommencée…

Ce ver du Cimetière marin de Paul Valéry décrit ce qui attend le peintre qui s’attaque à un paysage marin. Comme le disait Henri Matisse, « Ici, les motifs se multiplient, le même sujet vu sous un angle différent offre un sujet d’étude du plus puissant intérêt et si varié que je crois que je pourrais m’occuper pendant des mois, sans changer de place, en m’inclinant tantôt à droite, tantôt à gauche ». Le sujet est si vaste qu’il a donné son nom à une catégorie d’œuvres, les marines ! Et s’il n’est plus aussi souvent question de s’embarquer sur un vaisseau de la Royale, les artistes sont nombreux à s’installer sur le rivage pour tenter de rendre la beauté de ces paysages où la terre (la plage, les falaises, les rochers…), la mer (calme ou agitée) et le ciel (qui peut prendre de multiples nuances selon l’heure et les conditions météo) se marient, parfois jusqu’à la fusion, sans oublier les éléments du décor (végétation, oiseaux, bateaux…).

Peindre un bord de mer est un exercice particulièrement exigeant pour étudier la couleur, la lumière, le mouvement, la transparence, les reflets et pour apprendre à capture la fugacité d’un instant qui passe. La plupart des maîtres s’y sont essayés, à commencer par Monet, qui a peint les plages de Normandie comme nul autre. Au-delà du sujet lui-même, la peinture de paysages marins résume le plaisir de la pratique artistique : résoudre des défis techniques pour parvenir à s’en affranchir, sortir de la tentation « photographique » – se conformer à la réalité et au détail – pour transmettre une émotion, parvenir à créer un partage avec un spectateur inconnu… En un mot, créer plutôt que reproduire. Ce que nous recherchons tous.

Gabrielle Gauthier
gg@arts-magazine-int.fr

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Artistes n°24”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *