Associant huile et aquarelle, Marie Anglade nous propose un délicat portrait particulièrement expressif en jouant autant des couleurs, du blanc, de la transparence, des ombres et des lumières.

Etape 1
Je travaille le dessin au crayon de couleur aquarelle pour pouvoir le laisser tel quel ou le travailler à l’eau ou à l’huile, étant donné que je laisse des zones de toile et/ ou de dessin vierge. Je dessine le contour de toutes les zones d’ombre et de lumière sur le visage afin de pouvoir placer directement les couleurs plus rapidement.

Etape 2
Je choisis mes couleurs et je commence à les placer les unes contre les autres, sans trop les mélanger. Je débute généralement avec trois teintes : une foncée, une claire et une moyenne plutôt colorée. Le blanc peut être utilisé dans les couleurs foncées et le noir dans les couleurs claires, ces deux teintes essentielles permettent de donner un aspect naturel aux couleurs et d’ajuster la luminosité et le contraste.

Etape 3
Je travaille toutes les couleurs dans le frais sur 1 ou 2 jours maximum pour les fondre sans avoir à les refaire, puis je travaille avec du blanc pour lier le reste et remplir mon visage en commençant par les zones les plus claires afin de garder la luminosité de mon blanc sur ces zones. Le blanc demande parfois d’être posé sur une toile sèche pour y ajouter une grande luminosité. Pour éviter qu’il soit trop compact, je travaille en glacis (peinture très très diluée). Je place ensuite une nouvelle couleur (ici le vert) pour ajouter du contraste et faire ressortir les zones d’ombre.

Etape 4
Je continue à rehausser les ombres avec une nouvelle teinte qui va se fondre au vert précédemment posé. À chaque étape, il est important de retravailler le contraste et savoir quand s’arrêter pour ne pas que le mélange des différentes teintes à l’huile se fonde trop et perde de ses éclat.

Etape 5
Je fonds l’ensemble avec du blanc en me servant de la fraîcheur de la peinture, puis je commence à travailler de la même façon la bouche et les yeux. Pour la bouche, je pose d’abord les ombres puis je monte vers les clairs en réajustant le contraste, comme dit précédemment.

Etape 6
Je fonds l’ensemble en rehaussant une nouvelle fois mon portrait en contraste avec du blanc et du bleu cyan pur pour entourer le visage. Je laisse une partie du dessin aquarelle telle quelle et le blanc de la toile vierge.

 

Lire le Magazine