Avec ce portrait de femme rêveuse avec son regard un peu « ailleurs », Miriam a joué sur les couleurs opposées pour rendre à la fois sa douceur et son tempérament par un travail sur la chaleur et la lumière.
Par Miriam Peters Rouyer

Peindre un portrait de Femme est un exercice que je chéris particulièrement. Lignes délicates, douceur de la peau, reflets du caractère dans les yeux, coiffure, maquillage, bijoux… il y a tellement d’éléments beaux et délicats, spécifiques à ce sujet… J’aime capter l’émotion d’une femme qui, comme dans cette toile, s’épanouit telle une fleur sous les premiers rayons de soleil.

ÉTAPE 1 : METTRE LE DESSIN EN PLACE
Pour les portraits en général, et les portraits féminins particulièrement, il est nécessaire d’être très précis, non seulement pour avoir des proportions exactes et une reproduction fidèle, mais aussi pour capter le regard et l’essence du sujet, que vous travailliez d’après une photographie ou un modèle réel. Prenez tout votre temps pour réaliser l’esquisse car il n’est pas facile de rattraper les erreurs avec la peinture.
Astuce : Utilisez un crayon 9H qui laisse peu de traces en graphite pour ne pas trop salir votre peinture par la suite.
ÉTAPE 2 : POSER LE FOND
Comme toujours, je commence par le fond. J’utilise du Blanc de Titane, de la Terre d’Ombre Brûlée, du Violet, du Carmin et Gris de Payne. Je prépare d’abord sur ma palette un mélange de Violet et de Blanc, avec un petit peu de Carmin et de Gris de Payne. Avec de gros pinceaux plats, j’applique cette couleur. Je fais ensuite un dégradé avec un peu plus de Terre d’Ombre Brûlée et de gris dans le coin de gauche. Ensuite, j’estompe avec un gros pinceau bombé sec, pour un effet plus doux. Je laisse sécher quelques jours.
ÉTAPE 3 : PEINDRE LE VISAGE
Pour le teint de porcelaine de mon sujet, j’utilise principalement du Blanc de Titane et du Bleu Grisâtre, avec de toutes petites quantités de Carmin, de Terre d’Ombre Brûlée, de Brun van Dyck, de Noir d’Ivoire et de Rouge Anglais. J’applique mon mélange sur le front et, autour de ses yeux, quelques ombres et clairs puis j’estompe. Pour l’œil, je prépare un mélange de Blanc de Titane, Bleu Grisâtre, Bleu Outremer, Noir d’Ivoire, Jaune Permanent clair, Terre de Sienne Brûlée, Terre d’Ombre Brûlée et Orange Permanent. Attention, les blancs des yeux ne sont jamais blancs, alors foncez-les un peu.

À savoir: Les cils ne sont jamais des petits traits droits. Ils sont souvent un peu plus épais à la base et finissent en pointe. Il faut les courber et être un peu « irrégulier ».
ÉTAPE 4 : RENDRE LE REGARD RÊVEUR
Je peins le deuxième œil, à gauche. Il est un peu plus flou, il faut donc estomper les lignes trop nettes. Les sourcils sont en place. J’encadre
son visage à gauche avec les cheveux. J’utilise un mélange de Terre d’Ombre Brûlée, Brun van Dyck, Blanc de Titane, Jaune de Naples
clair, Noir d’Ivoire, Terre de Sienne Brûlée et Terre d’Ombre Naturelle. Je prépare une couleur « moyenne » pour, ensuite, travailler les ombres et clairs dans le « mouillé ». Un peu d’estompage et c’est en place.
ÉTAPE 5 : AJOUTER LES DÉTAILS DU VISAGE
J’applique ma couleur « peau de porcelaine » pour peindre le nez fin et les alentours de la bouche. Un mélange de Rouge Pyrrole rehaussé d’un peu de Carmin sera ma base pour la bouche. Pour les endroits rouge sombre de la bouche, j’ajoute un peu de Noir d’Ivoire ; pour les endroits plus clairs, un peu de blanc.
Astuce: Les dents ont une couleur proche de la peau. J’utilise donc ce même mélange avec un tout petit peu plus de blanc.
ÉTAPE 6 : ESTOMPER LA CHEVELURE
Je finalise le visage et le cou avec mon mélange couleur de peau. Les ombres et les zones plus claires sont ajoutées et estompées avec les pinceaux secs et bombés. Pour le creux de sa joue, j’ajoute un peu de jaune primaire à l’ombre. Avec mon mélange pour les cheveux, je peins les boucles côté gauche de son visage, en estompant toujours les lignes pour un effet flou. La fleur dans ses cheveux donne une allure très féminine au portrait. Je reste dans les mêmes tons de rouge que j’ai utilisés pour sa bouche, avec un dégradé de jaune à la base des feuilles.
ÉTAPE 7 : SUGGÉRER LES MÈCHES
Avec les couleurs utilisées pour les cheveux côté gauche du visage, je passe au côté droit. Les cheveux étant beaucoup plus foncés, j’ajoute plus de noir et de marron. J’utilise les pinceaux plats fins pour tirer des traits qui suggèrent les mèches. Pas besoin d’estomper, car cette zone est plus nette.
ÉTAPE 8 : PEINDRE LA CHEMISE
Je peaufine les beaux cheveux qui ondulent doucement. Avec la couleur peau, je peins le bras du sujet. Pour la chemise en dentelle, je prépare un mélange de Blanc de Titane, Bleu Grisâtre, Gris de Payne, Noir d’Ivoire, Violet Bleuâtre Permanent et Vert Phtalo.
À savoir: Attention à n’utiliser le Vert Phtalo qu’en très petites quantités car c’est une couleur très puissante.
ÉTAPE 9 : METTRE LA DERNIÈRE TOUCHE
Il me reste à finaliser les détails de la dentelle et du bijou, un travail précis et assez complexe, mais qui souligne tellement ce portrait féminin. De petits pinceaux ronds très fins et plats sont nécessaires pour arriver à bout de ce travail d’orfèvre. Pour la broche, j’ai utilisé du Vert Jaunâtre, du Vert de Vessie, du Blanc de Titane, du Noir d’Ivoire, de l’Orange Permanent, du Rouge Anglais et de la Terre d’Ombre Brûlée.

 

Acheter